Les nuits de la Saint-Louis

La photo, un sport de contact ? Oui, au moins pour le tournoi de la Saint-Louis. Côté « off ». Un paroxysme de fête, d'amour, de tradition. L'action de la sécurité, un excès des bars à quai. Nous n'arpentons qu'une poignée de rues, mais les sandales souffrent. Chaleur, foule : l'exercice est intense. Physique, même.

2012
La photo, un sport de contact ? Oui, au moins pour le tournoi de la Saint-Louis. Côté « off ». Pendant ces trois jours de fête, en cette fin août 2012, nous jouons en équipe de onze, catégorie non-pro. Notre terrain de jeu : autour du bassin de joutes. En lisière du « cadre Royal » sétois.
 
Allez, dispersion dans la mêlée des enfants jouteurs trempés, des filles affublées de babioles clignotantes, des ados alcoolisés sur les tubes de l'été. Nos regards en radars, à l'affût des looks, des détails et et des attitudes qui claquent. Stratégie : aborder les passants, les convaincre de jouer leur propre rôle et les transformer en modèles, au contact de notre appareil photo —des numériques mini, ou réflex toutes options, selon –. Ou bien saisir une opportunité de jeu, capter au vol une scène sur le vif. Un paroxysme de fête, d'amour, de tradition. L'action de la sécurité, un excès des bars à quai. Nous n'arpentons qu'une poignée de rues, mais les sandales souffrent. Chaleur, foule : l'exercice est intense. Physique, même.
 
Temps mort : repli, un brin désordonné, vers le QG – la Maison de l'image documentaire, dans l'ancien collège Victor-Hugo. Là nous attend le photographe Gilles Favier himself. sourire en coin. « 80% d'une photo, c'est le re-la-tionnel ! » martèle l'entraîneur. Yeux cernés, voûtés face aux ordinateurs, nous déchargeons nos moissons de photos de la demi-journée, ou de la nuit précédente.
 
Façon gais zombies. Scruter, comparer, s'exclamer, sélectionner. Rire, bavasser, resélectionner. « Soyez plus méchants ! Choisir, c'est souffrir. » Pas d'attachement, trancher dans le vif. Pour pouvoir, enfin, se régaler d'une projection. Et, après un buffet sur le pouce, repartir, pour certains, rôder autour de la finale des « lourds »… Redispersion dans le Grand Sud, retrouvailles dans cette expo collective. Pour certains d'entre-nous, une première. Comme une cerise sur le pavois.
 
Exposition collective en octobre 2012 à la librairie l'Échappée Belle à Sète
 

Vous pouvez aussi apprécier…

Tables rondes - conférences
Organisation, animation, synthèses
2016
(A)typiques, l'écologie dans la région
Le magazine des idées vertes pour changer d'ère. Des idées pratiques pour l'alimentation, les loisirs, les déplacements, les enfants, la maison, avec un pas de côté… pour faire un peu autrement. Un pas de côté hors de la consommation de masse, pour son bien-être et celui de l'environnement.
2010
Chœur à cœur
Humour, complicité et images vocales : plongée au coeur d'un chœur de passionnés. Une équipe de joyeux drilles n'hésite pas à faire un "grand écart" musical, du 15eme au 21ème siècle, de la Renaissance au contemporain. Report'art sur le groupe vocal "Fiamme Musicali" dirigé par Élisabeth Jacquemin, à Montpellier
2015
Environnement et Stratégie
L'éthique est-elle compatible avec l'entreprise ? Des personnalités de la responsabilité sociale et environnementale (RSE) livrent leur réflexions pour des stratégies gagnant-gagnant. À lire : la rubrique "La voix de l'acteur" dans la lettre d'info "Environnement et stratégie"
2007
Sète -Reportages
Reportages parus dans le mensuel La Gazette de Sète, entre mai et décembre 2011
2011
Les CP font des photos - 1
Les enfants de CP-CE1 de l'école Marcel-Pagnol tirent des portraits aux enfants des autres classes. Ils sont créatifs, je suis fière d'eux ! - Projet scolaire.
2015
Ploumanach by night
Dans les ciels de petit matin breton, les rochers roses impriment leur silhouette. Avec pour seul témoin, une colonie de goëlands…
2014
Écotourisme en Martinique
L’alizés et le cyclone, le vert et le bleu, les corps qui dansent le zouk : sur l’île aux fleurs, tout est collé-serré. Surtout les habitants. Avec une des plus fortes densités de population des Antilles et un niveau de vie qui ne cesse de grimper, la Martinique a tendance à bétonner son paradis. Alors, les actions de protection se multiplient et les acteurs de l’écotourisme tendent à se regrouper.
2014
Écotourisme magazine
Dossier sur la Martinique paru dans Écotourisme magazine.
2005
Rapports
Dossiers réalisés lors de colloques (via l'entreprise Averti) Rapports de stages de développement agricole (Agro Paris-Tech) aux Îles Fidjis et au Cameroun.
2004
Back to Top