Écotourisme en Martinique

L’alizés et le cyclone, le vert et le bleu, les corps qui dansent le zouk : sur l’île aux fleurs, tout est collé-serré. Surtout les habitants. Avec une des plus fortes densités de population des Antilles et un niveau de vie qui ne cesse de grimper, la Martinique a tendance à bétonner son paradis. Alors, les actions de protection se multiplient et les acteurs de l’écotourisme tendent à se regrouper.

2014
Née d’explosions volcaniques, elle semble se complaire dans les oppositions sulfureuses. Entre le Nord et le Sud, les Caraïbes et l’Atlantique, les côtes et les volcans. Entre le faste des colons Européens et le génocide des amérindiens, puis l’enfer de l’esclavage africain. Entre les grandes plantations de canne ou de bananes et les petites parcelles pentues. Dans une sorte de punch maison, la Martin’hic marie ses inconciliables ingrédients dans un cocktail explosif. À déguster sur le sable noir, dans la mangrove ou la forêt tropicale, avec les pêcheurs, les paysans et les artisans. Loin, très loin des prêt-à-bronzer balnéaires.
 
Article paru dans Écotourisme magazine en 2004
 
PAGAIE DANS LES PALÉTUVIERS
Départ en bateau vers l'île aux iguanes… et arrêt dans "la baignoire de Joséphine", creux turquoise dans la mer.
SCÈNES DE SENNE
Ou comment faire son marché de poisson en donnant un coup de main aux pêcheurs, sur leurs yoles
LES TROIS CAPS SUR QUATRE FERS
À cheval sur la côté sauvage
Balade le long du canal d'irrigation du Carbet
Randonnée sur les sommets…selon la météo.
Farniente-fiesta avec les Martiniquais sur les plages du Nord, moins fréquentées par les touristes
Immersion dans la forêt tropicale… avec arrêt culinaire
Flamboyant et ses gousses

Vous pouvez aussi apprécier…

Sète côté lido
Le lido de Sète, une plage de 14 km, encore non urbanisée… pour l'instant
2014
L'Italie de rue : l'âme sœur de Sète
Un tiers des Sétois sont issus de l'immigration italienne, notamment de la région napolitaine. Dans les rues italiennes de Naples, Cetara, mais aussi Gênes ou la Toscane, j'ai retrouvé des visages et des attitudes proches de celles de mon port d'attache.
2014
Les nuits de la Saint-Louis
La photo, un sport de contact ? Oui, au moins pour le tournoi de la Saint-Louis. Côté « off ». Un paroxysme de fête, d'amour, de tradition. L'action de la sécurité, un excès des bars à quai. Nous n'arpentons qu'une poignée de rues, mais les sandales souffrent. Chaleur, foule : l'exercice est intense. Physique, même.
2012
Visages d'Israël
D'Israël, les médias montrent surtout les soldats et les affrontements avec les Palestiniens. Mais qui imagine une population aussi métissée, où cohabitent des personnes d'origine géographique, de religion, et de degré de pratique très différentes ? Petit aperçu.
2014
Formations et ateliers
Pour adultes et pour enfants
2016
Voyage à quai
Industriels façon Eiffel, mais entourés de vie. Moments volés autour des ponts mobiles qui séparent le centre-ville de Sète de la Pointe-Courte, sous forme de report' art multimédia.
2015
Gyp-sea
Danses, prières, mer et chevaux. En bordure de la cérémonie de Pentecôte des Saintes-Maries de la Mer, les Gitans s'offrent une tranche de vie commune, immergés dans la musique et la Méditerranée.Clins d'oeil festifs.
2015
Paëlla païs
Vous aimez la paëlla ? Découvrez son territoire d'origine, l'Albufera ! Coulisses, d'une lagune d'exception en cuisine, avec un pêcheur et auprès d'un charpentier de marine…
2015
Chœur à cœur
Humour, complicité et images vocales : plongée au coeur d'un chœur de passionnés. Une équipe de joyeux drilles n'hésite pas à faire un "grand écart" musical, du 15eme au 21ème siècle, de la Renaissance au contemporain. Report'art sur le groupe vocal "Fiamme Musicali" dirigé par Élisabeth Jacquemin, à Montpellier
2015
Sète, perle du "Thau lagoon"
Le somptueux étang de Thau…version nature, magique, touristique, cinématographique… Mais parfois problématique.
2014
Back to Top