L'Italie de rue : l'âme sœur de Sète

Un tiers des Sétois sont issus de l'immigration italienne, notamment de la région napolitaine. Dans les rues italiennes de Naples, Cetara, mais aussi Gênes ou la Toscane, j'ai retrouvé des visages et des attitudes proches de celles de mon port d'attache.

2014
« Au Quartier-Haut, c'était la comœdia dell'arte en permanence », se souviennent les anciens enfants de ce quartier italien de Sète. Pendant un siècle, des pêcheurs d'Italie du Sud ont choisi de s'installer dans le port languedocien, par vagues. Leurs descendants représenteraient même un tiers de la population. Et cette immigration a donné à la ville son caractère, rugueux et exubérant.
 
Alors j'ai eu envie de palper le fond de l'âme sétoise sur les rivages napolitains. J'ai retrouvé les noms en « o » et en « a » qui font les grands jouteurs, les grandes familles de la ville. J'ai retrouvé les tielles aux fourrages variés, les mots d'insultes qui ont perduré. J'ai même retrouvé des visages familiers. J'ai parcouru des petites villes qui dévalent les collines jusqu'à la mer, à Gaeta et Cetara. J'ai découvert « en vrai » les lamparo sur les barques, une technique de pêche importée à Sète, puis supplantée en 1983 par les chalutiers. Mais, autour de Napoli, j'ai surtout cru entrer de plain pied dans les récits des Italo-Sétois, dans les scènes de rue qu'on glane encore (heureusement) à Sète. Jouées par des acteurs qui s'ignorent, dans un théâtre à ciel ouvert. L'art de tchatcher avec son corps: un spectacle de rue populaire, multi-générations et permanent… Sauf à l'heure de la sieste.
 
Série photo sélectionnée et projetée en décembre 2013 lors de la Soirée de la jeune photo documentaire de la MID (Maison de l'image documentaire) à Sète (directeur artistique : Gilles Favier).
 
Exposition prévue du 9 mai au 11 juin 2014 avec la Dante Alighieri, à la médiathèque François Mitterand de Sète. Voir la revue de presse de l'expo photo.
 
Au bas de cette page, une enquête sur la Sète italienne.
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
27
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
28
29
30
31
32
33
34
35
Tarifs des tirages
Tirages numérotés et signés, à 30 exemplaires.
• Diptyques noir& blanc (Italie) / couleur (Sète) :
Tirages sur papier photo lustré, avec contrecollage sur Dibond© (aluminium).
30 x 45 cm, prêts à accrocher, solides.
-La photo seule (noir&blanc ou couleur) : 60€
-Le diptyque (noir&blanc et couleur) : 90€

• Tirages seuls (sans encadrement) :
-30 x 45 cm : 30€
-40x 60 cm : 45 €
-60x 80 cm : 60 €

Pour commander : envoyez un mail à raquel (at) raquelhadida.fr
(@ à la place de at)
ou joignez-moi au 06 23 01 79 62, en indiquant la photo et le format désiré.

Vous pouvez aussi apprécier…

Création de journal
La création du journal de l'accueil de loisirs de l'école Marcel-Pagnol à Frontignan (34), avec 10 enfants de primaire.
2015
Sète -Reportages
Reportages parus dans le mensuel La Gazette de Sète, entre mai et décembre 2011
2011
Sète identité
Culture populaire et histoire vécue font bon ménage. Faut-il dépoussiérer un peu, beaucoup ou pas du tout ?
2014
Expo photo La Strada Sète-Italia
Revue de presse de l'exposition La Strada Sète / Italia, présentée à la médiathèque de Sète du 9 mai au 11 juin 2014 dans le cadre des Rencontres italiennes, organisées par la Dante Alighieri.
2014
Moctar, dans le désert lybien
Impossible de se perdre dans le désert avec Moctar, le Touareg qui connaît l'Akakus comme sa poche. De nuit, de jour, à dromadaire, et avec ses gravures rupestres.
2006
Portraits Niger et Mali
Portraits au Niger et au Mali
2005
Voyage à quai
Industriels façon Eiffel, mais entourés de vie. Moments volés autour des ponts mobiles qui séparent le centre-ville de Sète de la Pointe-Courte, sous forme de report' art multimédia.
2015
Confusion amoureuse
Sous le voile intégral… avec Didier Super
2015
Édition
Participation à des ouvrages collectifs, scientifiques et "fictionnels"
2007
Sète motivée et solidaire
Des initiatives, de l'entraide…les projets qui font du bien à Sète et autour du bassin de Thau !
2014
Back to Top